Accueil / Article / À la une dans Balistrad / Société / Avons-nous tiré des leçons du cataclysme de Janvier 2010 ?

Avons-nous tiré des leçons du cataclysme de Janvier 2010 ?

Temps de lecture : 1 minute

« Avons-nous tiré des leçons du cataclysme de Janvier 2010 ? » s’interroge Claude Prépetit

L‘ingénieur géologue Claude Prépetit s’est entretenu ce samedi 12 Janvier avec des jeunes de la commune de Cité Soleil dans les locaux du Konbit Bibliyotèk Site Solèy. Cette conférence-débat s’est tenue autour du thème « 9 lane aprè ann sonje pou n vanse ». Patrice Bayard, PDG de Access Haïti et Claude Prépetit, directeur du bureau des mines et de l’énergie ont été les deux intervenants à cette conférence.

Une quarantaine de jeunes dans la commune de Cité Soleil ont pris part à cette session d’information réalisée à l’occasion de la commémoration des 9 ans du séisme dévastateur de Janvier 2010.

L’ingénieur géologue Claude Prépetit revient sur les 4 paramètres pour qu’il y ait tremblement de terre: le foyer, l’épicentre, l’intensité et la magnitude. Le scientifique a dénoncé une fois de plus l’irresponsabilité des autorités étatiques pour diminuer la vulnérabilité du pays face aux risques sismiques.

Avons-nous tiré des leçons du cataclysme de Janvier 2010 ?

« Fòk nou aji sou konstriksyon yo se sèl pi gwo remèd pou tranblemantè», a indiqué le scientifique en mode lanceur d’alerte.

L’ingénieur estime que le pays ne doit pas attendre ni un messie, ni un prophète pour réduire les vulnérabilités.

L’ingénieur rappelle que Port-au-Prince a été détruite par des tremblements de terre à quatre reprises en trois siècles : 1701 ; 1751 ; 3 juin 1770 et le 12 janvier 2010. Tenant compte de cette habitude de construction, il est plus que nécessaire aujourd’hui de prendre des dispositions pour que les constructions se fassent autrement, pour que les types de construction soient adaptés aux problèmes de la ville pour diminuer les dégâts à l’avenir.

Sa phrase magique reste demeure un leitmotiv à chaque fois « Tranblemantè pa yon fatalite se pare pou nou pare ».

Banacheca Pierre

À propos Banacheca PIERRE

Banacheca Pierre vit en Haïti. Elle maîtrise le Français, le Créole et l'Anglais. Mémorante en Sciences du language à la Faculté Faculté Linguistique Appliquée (FLA/ UEH) elle a aussi etudié le journalisme à l'Institut Francophone de Journalisme (IFJ). Banacheca a eu plusieurs expériences dans différentes institutions comme Ecole Notre Dame du Rosaire et l'Institution Educative Notre Dame en tant qu'enseignante. De 2015 à 2017, elle a occupé le poste coordonatrice générale de " Youth Ambassador Program", un programme de jeunes ambassadeurs financé par l'Ambassade Americaine.
previous arrow
next arrow
PlayPause
Slider
x

Check Also

Les 7 paroles de Jésus à la Croix seront au coeur d’une comédie musicale présentée par la chorale Gospel Vision

Pour ceux qui sont issus d’une famille chrétienne, les 7 paroles que Jésus avait prononcées à ...

« Dekò », deuxième représentation, même mission

Un public sélect a accueilli la deuxième représentation du spectacle “ Dekò ” dans une salle ...