Politique

Toute l’actualité politique : commentaires et analyses des derniers événements du monde politique haïtien. — Balistrad

Les ramifications historiques du système

Depuis les évènements du 6-7 juillet 2018, le peuple haïtien sort en masse dans les rues. Un mouvement de mobilisation a pris naissance .Cette mobilisation sort de l’ordinaire puisqu’elle ne constituait plus le support ou le renoncement à un chef d’Etat mais charrie avec elle un autre type de revendication : Celle de changer le système. Bien que la population ...

Lire la suite...

Suivez le regard du peuple

Dans un discours sonnant creux duquel on ne retiendra qu’une phrase, le président a encore parlé. C’est avec frénésie que les gens rentraient chez eux de peur de se voir bloqués. Ici, c’est connu : notre président a le don d’envenimer les choses. Pour ça… oui, il est doué. Le comble ! Il nous invite à suivre son regard. Cependant ...

Lire la suite...

Haïti : La conjoncture pose problème à la rentrée scolaire 2019-2020

Plus d’un mois de peyi lock a retardé la réouverture des classes. Cependant, avant l’inflation, la hausse des prix des frais scolaires, les écoles publiques en mauvais état et l’absence des services publics éducatifs dans les coins les plus reculés des villes de province ajoutés à la mauvaise gouvernance et la corruption ont toujours constitué des barrières qui empêchent l’éducation ...

Lire la suite...

Le poids de l’international dans les crises en Haïti

Après des temps de silence, le président Jovenel Moise s’est enfin résolu à parler. Dans son discours, il réaffirme sa volonté de réaliser les promesses de campagne et fait appel aux forces vives de la Nation pour créer un gouvernement d’Union Nationale pour une sortie de crise. Un discours qui a revivifié les mouvements de protestations .En observant de plus ...

Lire la suite...

Les véritables victimes du « peyi lock »

Nous sommes à notre énième saison de « peyi lock« . Ce qu’il en est ? Nous le savons déjà : Paralysie totale et partout. De nombreuses personnes sont déjà victimes des casses et autres protestations en tout genre. Cependant, les véritables victimes de cette situation ne sont pas ceux qui ont perdu une vitre ou encore leur « business ». Il ...

Lire la suite...

La violence, la solution

À l’heure qu’il est, ma très chère patrie connaît des heures sombres, plus sombres qu’une nuit démunie d’étoiles et que la pleine lune a oublié d’éclairer même d’un fin rayon. Rien ne s’améliore au contraire tout s’empire! À gérer chacun son lot de problème, personne n’ose apporter une once de solution. Le tableau laisse voir une situation chaotique nous plongeant ...

Lire la suite...

Quand l’État prend lui-même les armes contre le peuple

Durant les derniers mois, on s’était indigné contre l’utilisation des gangs par des hommes de l’Etat. Cette fois-ci, l’État – pardon, les hommes d’État – n’utilise·nt pas les gangs armés, les milices ou les tueurs à gage pour tuer [ou tirer sur] le peuple. Les sénateurs de la république, sans gêne, utilisent leurs armes à feu contre le peuple, après l’avoir ...

Lire la suite...

Qui défend le peuple?

On entame ce mardi 24 septembre notre deuxième « lock ». Enfin, la deuxième de cette enième série que l’on connait depuis la fin de l’année dernière. Entre-temps pourtant, rien n’a changé. Erreur ! Beaucoup de choses ont changé. On a désormais deux Premiers ministres. On les paie surtout ! L’un dont le mandat intérimaire n’est plus et l’autre dont les scandales ...

Lire la suite...

Le gallon jaune, nouvel accessoire à la mode des haïtiens

À quelques mètres de deux policiers passifs, une situation de tension s’élève près d’une station essence qui s’érige sur une voie très fréquentée par les autorités. Sur le trottoir, habituellement conquis par des marchandes de fruits, des motocyclistes et de simples citoyens, se joue des coudes pour faire le plein. Ils tiennent fermement l’accessoire à la mode depuis deux semaines. ...

Lire la suite...

Boyer et Jovenel : les similitudes de deux gouvernements impopulaires

Un mandat teint d’illégitimité, une insécurité grandissante, une crise alimentaire, une inflation de 19%, des positions douteuses sur la scène internationale, une opposition morcelée mais présente, le chômage, la misère, le ras le bol de la population pour ne citer que ceux-là; c’est le quotidien auquel le président Jovenel Moise fait face. L’histoire se répète! Les chefs d’Etat haïtiens se ...

Lire la suite...