Opinions

Toute l’actualité relevant l’opinion ! — Balistrad

Le cas Gassant ou la politique pe dyòl

Après moins de deux mois passés à la tête de l’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC), Me Gassant a été révoqué. Cette décision n’a rien d’illégal. Cependant, qu’une institution aussi importante dans la lutte contre la corruption soit à ce point vassalisée donne matière à réflexion. Cette révocation survient, rappelons-le, moins de 24 heures après la déclaration – finalement ...

Lire la suite...

L’engrenage de la peur

Ce mercredi 22 janvier 2020, un vent de panique a envahi la capitale, entraînant du même coup un embouteillage monstre à plusieurs niveaux. On dit souvent que le monde est petit quand on s’étonne de croiser quelqu’un que l’on connaît au détour d’une rue. À croire que nos villes ne sont pas assez grandes ou surpeuplées. Malgré tout, il est ...

Lire la suite...

Le sens du Sacrifice à la mode de Valverde

Il suffit parfois d’un geste pour qu’une finale de football bascule. Un coup de tête dans l’abdomen de l’adversaire, une bourde du gardien de but, un tir raté à dix mètres du but, un penalty non sifflé ou encore un tacle à une trentaine de mètres des buts pour annihiler une occasion adverse. On n’a pas besoin d’être Machiavel pour ...

Lire la suite...

[La refondation d’Haïti] Une décennie gaspillée

Me voilà encore à l’aube de ce souvenir funeste à me demander ce que sera ma tirade cette année. Depuis quelques temps, j’écris autour du 12.  Nous savons tous de quel 12 je parle ! Nous voilà à une douzaine d’année moins deux et rien n’a changé. Dix ans ! Une décennie plus tard et rien. Mais moi j’en ai ...

Lire la suite...

2020, JoMo-manipulation pi rèd

2019 aura peut-être été l’année la plus mouvementée pour le président haïtien Jovenel Moise. De la politique de l’usure aux stratégies de manipulation de masses de Noam Chomsky, le président a retrouvé du poil de la bête. Son entrée aux Gonaïves, triomphale ou pas en est la preuve la plus flagrante… Lorsque Noam Chomsky avait élaboré sa liste des « ...

Lire la suite...

Rezo sosyal : Afiche mennaj sou estati, yon pratik k ap pran anpil enpòtans

« Mennaj pa boul bòlèt. Nan ki afiche m te ye ! » Menm estil mizik yo rele rabòday la moun plis konnen pou betiz li ap veyikile gen merit paske li dekri anpil reyalite san filtè. Youn nan reyalite sa yo se pratik afiche mennaj sou estati. Entѐnѐt prensipalman rezo sosyal yo rantre byen fon nan rapò sosyal yo, nan rapò ...

Lire la suite...

Les contrôleurs aériens haïtiens : nos anges-gardiens du ciel

Etre contrôleur aérien en Haïti, c’est faire des opérations chirurgicales avec ses ongles. Ces protecteurs du ciel incarnent le travail dans l’ombre. C’est grâce à eux que les pilotes atterrissent ou s’envolent dans le ciel haïtien transportant des passagers d’un point à un autre en toute quiétude. Plus travailleurs que nos sénateurs, ils contribuent au bon fonctionnement de l’une des ...

Lire la suite...

La dictature des résultats

Le travail est l’âme de tout; il occupe notre esprit et emploie utilement nos forces ; il marche toujours accompagné du courage, de la gaieté et de la satisfaction intérieure ; il est le meilleur auxiliaire de la vertu et en même temps le soutien et l’ornement de notre existence. Il est la meilleure ressource contre l’ennui que les plaisirs. ...

Lire la suite...

Pour le bien commun?

Va-t-on continuer de minimiser un mal par rapport à un autre, ou empêcher de dénoncer ce dernier parce qu’un autre a été fait sans être réparé ? Notre société est réduite au point où tout est permis comme quoi la fin justifierait les moyens. Il convient de se questionner fortement sur ce qui reste de nos valeurs morales. Voilà déjà ...

Lire la suite...

« Chak gout san konte », le service transfusionnel de La Croix Rouge haïtienne entre nonchalance et manque d’efficacité

Il y a quelques années, une campagne pour la collecte de sang faisait fureur. Vous vous rappelez peut-être cette séquence de spot publicitaire «Chak ti gout san konte. Mèsi Anpil…» C’était un message de la croix rouge haïtienne et bla bla bla… Les trois dernières années, les demandes deséspérées pour ce « ti gout san konte » se multiplient encore et encore. Il ...

Lire la suite...