Accueil / Archives de cet auteur: Joubert Joseph

Archives de cet auteur: Joubert Joseph

Joubert Joseph, né à Port-Margot un 29 avril, passionné de poésie depuis son plus jeune âge, est poète et journaliste.

Par la fissure des mots d’Éveline Trouillot

Par Joubert Joseph Éveline Trouillot, est l’un des écrivains les plus prolifiques de sa génération. Elle est surtout connue pour son talent de romancière, de conteuse et de dramaturge, mais la poésie est aussi fluide sous ses mains qu’une chanson interdite sur les lèvres d’un enfant gâté. Son recueil de poèmes ‘‘Par la fissure de mes mots’’ est un texte ...

Lire la suite...

UnfollowMoiseJovenel, un nouveau challenge visant le président Moïse

Lancé par des internautes dans le but de réclamer la démission du président haïtien Jovenel Moïse, le challenge #UnfollowMoiseJovenel, devenu viral en un temps record, a coûté au chef de l’État, plusieurs milliers de followers sur Twitter dans l’après midi du 11 juin 2019. «On veut que le monde entier sache que nous ne reconnaissons plus @moisejovenel comme notre président! ...

Lire la suite...

La banane empoisonnée

«Si w pa manje bannann w ap manje k*k*. Si w pa manje bannann w ap manje k*k*.» tels ont été les mots chantés en boucle par des sympathisants de Jovenel Moïse, dauphin du chanteur nudiste Michel Joseph Martelly, surnommé «nèg bannann nan» alors que le pays était en pleine campagne électorale. Cette chanson chantée par les pro-Tèt Kale, des ...

Lire la suite...

Création d’un Comité de Solidarité avec Radio Kiskeya

Le directeur général de la station privée, Radio Télé Kiskeya, dont les locaux ont été ravagés par un incendie dans la nuit du 21 décembre 2018, annonce la création d’un comité de solidarité. Selon le directeur général, ce comité «a pour mission d’entreprendre des activités de collecte de fonds, d’en recevoir et de rendre compte à la station et au ...

Lire la suite...

Witensky Lauvince, entre littérature et la vie

Witensky Lauvince, dit Le Scribe, est le genre de poète, d’auteur qui, en plus d’égayer le monde littéraire, sait profiter de la vie. Son credo : » Je lis, je bois, j’écris donc je suis ! » Correcteur principal à Balistrad, correcteur à HaïtiTèks, propriétaire de Cortex et animateur de son propre blog, Le Scribe est un homme occupé qui, malgré tout, ...

Lire la suite...

Pardonnez à Roody son manque de culture

«Sous la dictature le pays allait mieux» scandent souvent des jeunes de moins de 30 ans qui prêchent la dictature sanguinaire de papa et de baby doc. Alors que les chiffres découlant de certaines études qui ont été faites à l’époque témoignent autre chose. Voilà la preuve qu’après février 1986, le travail de mémoire n’a pas été suffisant ou n’a pas ...

Lire la suite...

Un jour les «aigris» finiront par tout chambarder

Aujourd’hui, nous sommes face à nous-mêmes, face au miroir mais nous avons peur de nous regarder. Nous avons peur de toucher la plaie du doigt. Les émeutes des 6, 7 et 8 juillet sont le ras-le-bol d’une population fatiguée. Assoiffée d’une vie décente. Mais les incrédules refusent de le croire. Ils jugent, accusent et blâment. Même des soi-disant dirigeants n’arrivent ...

Lire la suite...

Jovenel Moïse sous le feu des critiques après le spectacle du Champ de Mars

Le président Jovenel Moïse prévoit une série d’activités récréatives au Champ de Mars pendant le déroulement de la Coupe du Monde. Pour la première édition qui a eu lieu le 18 juin, faite de concours de connaissance générale, de chants et de danses, deux prestations ont provoqué l’indignation ; celle d’une dame sacrifiant l’hymne national haïtien et celle d’une fillette ...

Lire la suite...

La Coupe du Monde et nous

Coupe du Monde

Un vieil adage laisse croire que l’Haïtien n’aime que deux choses : le carnaval et le football. Nous sommes à la 21ème édition de la Coupe du Monde qui se tient depuis 1930. La compétition envahit tous les espaces de communication : radio, télé, réseaux sociaux… En Haïti, c’est devenu viral. Depuis la veille de ce grand événement mondial, des ...

Lire la suite...

Dyevilòm, yon papa bon kè

Dyevilòm, se yon gason byen pòtan. Se yon nèg ki sot an pwovens. Li pa t gen chans fini lekòl. Rantre li Pòtoprens pèmèt li jwi kèk privilèj. Li te konn travay lakay moun. Se yon nonm ki byen janti. Li gen respè pou moun. Men tou se yon nonm ki «fanbre» anpil. Sa vle di yon nèg ki chaje ...

Lire la suite...