Accueil / Culture / Coin des Écrivains / Carl Edens PIERRE, un bon exemple vivant de la jeunesse haïtienne
Carl Edens Pierre

Carl Edens PIERRE, un bon exemple vivant de la jeunesse haïtienne

Temps de lecture : 2 minutes

Né un 26 novembre 1998 à Beudet, une localité de la commune de la Croix-des-bouquets, Carl Edens PIERRE fit ses études primaires et secondaires respectivement à l’École Notre Dame de l’Espoir et à l’Institut Lavoisier où il allait développer son sens intellectuel, et faire des expériences les unes plus interéssantes que les autres.

Carl Edens Pierre

En classe de 7ème année fondamentale, toujours premier de sa classe avec un brio extraordinaire, les dirigeants constataient qu’ils avaient affaire à un génie.

Tout petit, déjà un passionné de l’écriture, il fut lauréat d’un concours de lecture organisé par son école.

Plus les années passaient, plus Edens faisait parler de ses talents. En 2016, il a participé à un championnat national de débat à tournoi mixte, organisé par la FOKAL dans lequel il était sorti gagnant.

L’une de ses plus vives expériences avec l’écriture, c’était avec Clin d’œil, une revue collective que publiait son école pour laquelle il fut rédacteur en chef. “Et le Pont Larnage devient le Pont Rouge” était l’article personnel du natif de Beudet dans lequel il n’a pas raté l’occasion de critiquer le comportement mesquin de la société haïtienne et en particulier des politiciens haïtiens.

En classe terminale, l’intérêt du Crucien commençait à diminuer pour les activités scolaires en raison des faiblesses auxquelles fait face notre système éducatif.

“Dans les pays où l’on fait véritablement de l’éducation, avant même que l’enfant arrive en classe terminale, on le canalise vers ce qu’il aime, vers ce qu’il peut faire contrairement à Haïti où l’élève est astreint à suivre des cours pour lesquels il n’a même pas d’aptitude” argua le natif du Sagittaire.

Une fois son baccalauréat obtenu, Carl Edens PIERRE avait toujours dit qu’il ferait partie de la famille de l’Université d’État d’Haïti (UEH) malgré les problèmes auxquels elle fait face. Chose dite, chose faite, après les concours d’admission, il fut admis à la Faculté de linguistique appliquée (FLA).

Si aux âmes bien nées la valeur n’attend point le nombre d’années, eh bien, l’étudiant à la Faculté de linguistique appliquée à 20 ans est déjà auteur de 9 articles les uns plus instructifs que les autres dont un publié le 9 juin 2018 (Musique, peinture pour immortaliser Gesner Armand) a été repris sur la page de la Radio Télévision Caraïbes et aussi à l’étranger par guadeloupe.fr.

Écrivain, maître de cérémonie, tels sont les chapeaux sous lesquels on reconnaît Edens, un exemple vivant d’un jeune qui sait tirer son épingle du jeu, d’un jeune qui sert son pays à travers ses écrits instructifs.

L’un des moyens par lesquels un jeune peut ne pas se laisser vaincre par les difficultés de la vie, en d’autres termes de réussir c’est d’aller à l’école, et ensuite de faire ce qu’on peut faire. C’est ce que fait Edens.

Coup d’oeil sur les articles de Carl Edens PIERRE

1) Le pays est possédé

2) On devrait publier des préservatifs dans nos églises

3) …Et le Pont Larnage devient le Pont Rouge

4) Boukantay flay oswa dyalòg Leta ak pèp.

5) 5 conseils pour mieux gérer son compte Facebook.

6) Yo bon sou mwen.

7) Vanessa Jeudi chantera nos Tribilasyon et nos Kè kontan.

8) Musique, poésie…peinture pour immortaliser Gesner Armand.

© Saint Jean HORACE

Donner un like à notre page facebook

À propos Guest Author

"Le savoir que l'on ne complète pas chaque jour diminue tous les jours."
x

Check Also

Grossesse non-désirée

Partager sur :Facebook4TwitterLinkedinemailÀ  Mon bébé Je n’aurais jamais pensé te raconter tout ...

Zowo Nego Nego, le prince de la cité Anacaona

Partager sur :Facebook94TwitterLinkedinemailZowo Nego Nego, le prince que nous avons vu avec ...