Accueil / Article / À la une dans Balistrad / Certains haïtiens ne peuvent célébrer la crucifixion du Christ traditionnellement

Certains haïtiens ne peuvent célébrer la crucifixion du Christ traditionnellement

Temps de lecture : 2 minutes

Le vendredi 30 mars 2018 a été célébrée la crucifixion du Christ. La commémoration religieuse célébrée par les chrétiens le vendredi précédant le dimanche de Pâques. En ce jour, il est traditionnellement d’usage de ne pas consommer de viande.

L’Église propose à ses fidèles de jeûner complètement d’un repas le Vendredi saint. Elle a plus largement toujours préconisé la consommation du poisson le vendredi par rapport à la viande… Et pour cause : Manger du poisson, c’est « manger maigre ». Certaines paroisses convient leurs fidèles à partager des repas encore plus frugaux, type bol de riz et pomme.

Cependant, certains Haïtiens aujourd’hui disent qu’ils ne peuvent pas fêter faute de moyen économique. Le coeur n’est plus à la fête mais à la prière et à la méditation. Une profonde réflexion pour dissiper cette misère noire qui plane sur Haïti et sur chaque Haïtien en particulier.

«Chaque vendredi saint en Haiti, c’est la fête des poissons, on ne mange pas de la viande. Mais, fautes de moyen économique, je n’arrive pas à acheter des poissons pour nourrir ma famille, c’est trop cher. La prière est l’unique arme qui peut délivrer ce pays.» a relaté Timari, une marchande de banane au marché Salomon.

«Lavi a chè, m pa konnen ki sen poum rele» a déclaré Ruth qui vend des différentes catégories de poissons, plaignant qu’elle n’a pas vendu même la moitié de sa marchandise.

«Ce n’est pas la faute de mes clients, c’est trop cher vraiment, au jour le jour le prix augmente» ajoute-t-elle tout bas.

Pour Grégory Duverger, un habitant de Martissant, les Port-au-Princiens semblent bien s’accommoder de toutes les situations.

«Des gens fêtent le jour de la crucifixion du Christ, mais des détritus jonchent les rues, l’obscurité bat son plein de même que la misère»

Cependant, sans surprise comme c’était le cas de l’année dernière, le gouvernement haïtien a donné 1 million de Gourdes pour chaque sénateur et 500 milles Gourdes pour chaque député, pour les vacances de Pâques, afin de financer les bonnes actions des élus envers leurs électeurs pendant la Semaine sainte.

À noter que le Vendredi Saint 2018 a lieu ce vendredi 30 mars. L’année passée, il était tombé un 14 avril, à deux jours du dimanche de Pâques, comme c’est le cas chaque année. En 2019, le dimanche de Pâques est programmé au 21 avril. Vendredi saint 2019 correspondra donc au vendredi 19 avril.

Like Balistrad on Facebook

À propos Snayder Pierre Louis

Né en novembre 1994, en Haïti. En 2015, Snayder Pierre Louis a fait son entrée dans le monde littéraire avec la publication d'un recueil de poème en créole haïtien, titré : "Kadans Kè". L'année suivante a marqué la publication de son second ouvrage, "Que les mots se souviennent", signé par les éditions de l'art (son projet d'édition). "Le mur blanc de ton nombril", son dernier ouvrage en date, est officiellement publié en mai 2017, chez GNK édition, à Abidjan, Côte D'Ivoire.
x

Check Also

Biennale d'art

Haiti Cultural Exchange annonce la 3ème Biennale d’Arts et Culture Haïtienne à New York

Haiti Cultural Exchange (HCX) a annoncé le jeudi 12 avril 2018 à Brooklyn la troisième Biennale ...