Accueil / Article / À la une dans Balistrad / Elan Haiti 2018: À Jacmel, les jeunes accouchent 4 projets novateurs
© Page Facebook Elan Haiti

Elan Haiti 2018: À Jacmel, les jeunes accouchent 4 projets novateurs

Temps de lecture : 3 minutes

Du 18 au 21 mai, des jeunes venant de 14 pays ont été réunis au Centre de convention de Jacmel autour de 4 thèmes du plus grand symposium de la jeunesse haïtienne afin de monter des projets viables. Les échanges se portaient sur l’aménagement du territoire, le civisme, la gouvernance locale et la santé.

Ce forum international connu sous le nom d’Élan Haïti et organisé chaque deux ans par le groupe Écho Haïti est un  prétexte pour réunir une centaine de  jeunes autour des problèmes auxquels fait face le pays. Avec des interventions de plusieurs personnalités de la vie nationale, entrepreneurs et professeurs à l’Université, les 100 elanistes s’engagent à transformer la société haïtienne. D’ailleurs, une lettre d’engagement a été lue par deux elanistes vers la fin de la cérémonie de clôture.

Du thème de l’aménagement du territoire est sorti le projet PROJECO qui vise à aménager un quartier de la capitale en faisant l’adressage des rues, de collecter les déchets et de créer aussi des espaces verts en impliquant la population locale dans des actions de volontariat.

En ce qui a trait au civisme, les 25 jeunes de cette thématique ont proposé de résoudre le problème de l’incivisme chez des élèves de 4ème à 6ème année fondamentale de 5 écoles qu’ils auront à choisir dans le département de l’Ouest. Ces jeunes proposent d’animer des séances de formations pour des professeurs et des élèves sur le civisme environnemental, sur le patriotisme, le respect mutuel, la paix sociale et sur deux autres thèmes. Siv-Aksyon est le nom de leur projet commun.

Les jeunes de la thématique de la gouvernance locale ont conçu un projet portant le nom de « Kominote m », une plateforme en ligne qui «diffusera des contenus destinés à former et informer les citoyens des communes sur la gouvernance locale et à mettre en valeur les potentialités ainsi que les initiatives au niveau des communes». Grâce à cette plateforme, les citoyens auront la possibilité d’alerter les autorités sur des problèmes qui se passent au sein de leur communauté. Quant aux élanistes de la thématique santé, ils ont proposé « Zoom santé », un projet visant à concevoir et diffuser de courtes vidéos d’information, de témoignages de certaines personnes ayant vécu une mauvaise expérience d’automédication.

Ces 100 nouveaux élanistes agrandissent la communauté qui passent désormais à 299. Ça aurait été 300 malheureusement un élaniste est décédé selon ce qu’a informé Marc-Alain Boucicault au cours du forum. Enfermés dans des ateliers pendant quatre jours, des jeunes – qui ne se connaissent forcément pas – accouchent des projets novateurs pour le pays et auront un an pour matérialiser ce qu’ils ont conçu ensemble.

Une prochaine édition d’Élan Haïti est dans deux ans soit en 2020.

Like Balistrad on Facebook

À propos Israël JEUNE

Etudiant finissant en Communication sociale et en Philosophie et Sciences politiques à l’Université d’Etat d’Haïti. En tant que rédacteur web, je développe une grande passion pour les Technologies de l’Informations et de la Communication (TIC). Je collabore à des médias étranger tels que : Tech en Afrique et Radio Télé Flash en qualité de correspondant en Haïti. La technologie, la culture générale et le sport sont mes principaux centres d’intérêt.
x

Check Also

La 2e édition de Génie de l’indépendance a bel et bien eu lieu

Du 21 décembre 2018 au 3 janvier 2019 a été tenue au centre culturel de l’Amaranthe ...