Accueil / Blog / À la une dans Balistrad / Et si la Bible et la Science ne faisaient qu’une?

Et si la Bible et la Science ne faisaient qu’une?

Temps de lecture : 2 minutes

Fort souvent, on répète qu’il ne saurait exister de magie sans science ! Pourtant, il existe toujours un malaise à imbriquer la Bible à la Science comme quoi ces dernières seraient opposées. Les débats bibliques se voient stoppées net lorsque les intellos de première sortent l’ultime carte de la Science. Cependant, la Bible et la Science sont liées ! Loin de se repousser, elles se chevauchent. En tout cas, c’est l’argumentaire que développe Bruel Gérançon dans son ouvrage « Redécouvrir la Science à travers la Bible ».

Qui de mieux placé pour traiter ce sujet qu’un scientifique et théologien ? En effet, Bruel Gérançon est un diplômé et détenteur d’une maîtrise en informatique de gestion à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) au Canada; Candidat d’un PhD (doctorat) en informatique cognitive à l’Université du Québec à Montréal et diplômé au Séminaire de Théologie Évangélique de Port-au-Prince (STEP). Bruel Gérançon a aussi fait des études
en langues à l’université de McGill et à l’Institut Linguistique Provincial au Canada. Ce dernier est chargé de cours à l’Université du Québec à Montréal depuis 2017. Il est donc chercheur, scientifique, théologien et co-auteur de plusieurs articles scientifiques.

Ce sera alors avec médiété que sa plume nous invitera à découvrir le mariage controversé, à tort, de la Science et de la Bible. Ses lecteurs redécouvriront que, malgré plusieurs approches scientifiques s’imposant telles le symbolisme et le naturalisme ou évolutionnisme, la Bible ignorée par plus d’un reste le principal livre qui a contribué au développement et à l’avancement des sciences.

Ce livre, «Redécouvrir la Science à travers la Bible», sera alors un outil pouvant guider les lecteurs, scientifiques, chercheurs, enseignants, pasteurs, prédicateurs et autres à découvrir la contribution de la BIBLE au devéloppement des inventions et avancées scientifiques.

De toute façon, un Dieu ayant la prescience n’aurait aucune raison d’être effrayé par la connaissance finie de l’homme, même si elle est en constante évolution ! À ceux qui pensaient que la Science venait clore le débat biblique, Bruel met un point d’honneur à le relancer ! Ses arguments en vaudront-ils la chandelle ? Scientifiques, hommes de foi, vous ne le saurez qu’en vous rendant à Livres en Folie pour vous procurer cet argument à la foi, cette excuse au débat !

Alain Délisca

Like Balistrad on Facebook

À propos Alain Délisca

Je suis Alain Délisca, un haïtien. Le reste n'est qu'explorations et heurs.
x

Check Also

[ OPINION ] Les meneurs du dossier PetroCaribe

Avec le dernier rapport de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSCCA), certains ...