Accueil / Article / À la une dans Balistrad / Actualités / Evains Wêche en résidence d’écrivain
Résidence d'écriture
Compte Facebook de Evains Wêche

Evains Wêche en résidence d’écrivain

Temps de lecture : 2 minutes

Après Miguel Bonnefoy en 2014, Mohamed Mbougar Sarr en 2016 et Elisa Shua Dusapin en 2017, depuis 28 mars jusqu’au 12 juin, la résidence d’écrivain de la Fondation Facim accueillera un écrivain haïtien, Evains Wêche, l’auteur de « Les brasseurs de la Ville».

Résidence d'écriture

Page Facebook Fondation Facim

Cette résidence d’écriture favorise la rencontre entre un artiste, une population et un territoire, sous des formes que seule permet la durée : ateliers, cafés littéraires avec les lecteurs du réseau de bibliothèques Savoie-Biblio, rencontres dans les établissements scolaires.

L’écrivain est convié à une immersion dans un paysage et un espace non familiers, pour un séjour consacré à la fois à son projet personnel d’écriture et à l’échange avec les publics.

Il s’agit aussi d’apporter un soutien plus marqué à la création littéraire et de promouvoir le livre et la lecture sur les territoires de la Savoie et de la Haute-Savoie.

La résidence se déroule au château des Allues dans le massif des Bauges (commune de Saint-Pierre-d’Albigny) et se clôt par la participation de l’auteur aux Rencontres littéraires en pays de Savoie.

UNE PETITE BIOGRAPHIE

Evains Wêche est né le 5 mars 1980 à Corail, dans la Grand’Anse, au sud-ouest d’Haïti. Dentiste départemental au Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP), il est aussi bibliothécaire et animateur culturel. Il organise des ateliers de lecture et des cliniques dentaires mobiles à Jérémie.

Il a publié le recueil de nouvelles Le Trou du Voyeur (Henri Deschamps, 2013) qui lui a valu le Prix Henri Deschamps 2013 (Haïti). Il a publié deux nouvelles dans le recueil Je ne savais pas que la vie serait si longue après la mort, ouvrage collectif dirigé par Gary Victor (Mémoire d’encrier, 2012). Il signe son premier roman Les brasseurs de la Ville, publié en 2014 aux éditions Mémoire d’encrier, puis en 2016 chez Philippe Rey Éditions. Il a reçu le Prix Joseph D. Charles des lycéens 2014.

Like Balistrad on Facebook

À propos Snayder Pierre Louis

Né en novembre 1994, en Haïti. En 2015, Snayder Pierre Louis a fait son entrée dans le monde littéraire avec la publication d'un recueil de poème en créole haïtien, titré : "Kadans Kè". L'année suivante a marqué la publication de son second ouvrage, "Que les mots se souviennent", signé par les éditions de l'art (son projet d'édition). "Le mur blanc de ton nombril", son dernier ouvrage en date, est officiellement publié en mai 2017, chez GNK édition, à Abidjan, Côte D'Ivoire.
x

Check Also

Biennale d'art

Haiti Cultural Exchange annonce la 3ème Biennale d’Arts et Culture Haïtienne à New York

Haiti Cultural Exchange (HCX) a annoncé le jeudi 12 avril 2018 à Brooklyn la troisième Biennale ...