Accueil / Blog / À la une dans Balistrad / Haïti au mondial U17 : Mission accomplie

Haïti au mondial U17 : Mission accomplie

Temps de lecture : 2 minutes

« Mission Accomplie!». Il y’a seize ans de cela, le président Georges W. Bush faisait sa fameuse déclaration après avoir apponté sur un porte-avion dans le détroit d’Ormuz. Il venait tout juste de renverser le régime de Saddam Hussein. Il ne nous a pas fallu seize ans – mais nous n’étions pas loin pour déclarer la même chose au sujet d’une sélection masculine haïtienne en phase éliminatoire d’une coupe du monde. Ce dimanche 12 mai 2019, la sélection nationale haïtienne U17 masculine de football a réalisé un exploit tout aussi impressionnant à nos yeux en se qualifiant pour la Coupe du Monde U17 de la FIFA Brésil 2019. Victoire _in extremis_ face à la sélection hondurienne en ¼ de finale de l’éliminatoire et ce, notons-le, après avoir manqué les deux premiers tirs de la séance de tirs au but.

Apres deux semaines de confrontations dans l’enceinte de l’IMG Academy, les représentants de la zone CONCACAF seront donc les États-Unis, Canada, Haïti et le Mexique.

Retournons sur le parcours de nos jeunes grenadiers :

Phase de Groupe
– Honduras 2-0
– vs Salvador 4-1
– vs Guyana 6-0
En 1/8 de finale :
– vs République Dominicaine 2-0
En ¼ de finale :
– vs Honduras 1-1 (4-3 aux tirs au but)

Dans tout groupe, les expériences vécues en commun s’avèrent souvent vitales pour créer des liens, trouver une certaine cohésion et ces automatismes qui témoignent d’une véritable alchimie. Le groupe de nos grenadiers U-17 semble avoir trouvé en Roumanie ce vécu collectif lors du stage de perfectionnement à Bucarest en avril dernier. Généralement, nos sélections en phase de qualification se révèlent assez pauvres au scoring. Cette fois, nous avons largement dominé un groupe qui ne s’annonçait pas nécessairement facile à gérer (14 buts inscrits) et ceci avec un sérieux inconvénient:le sélectionneur national a été contraint de rester en Haïti pour des raisons administratives. Une réussite collective ponctuée de surcroît par des exploits individuels notables, à l‘image du capitaine Fedler Christophe (3 buts en 4 matchs). Ce sera donc notre 4e participation à une phase finale de Coupe du Monde après celle de 1974 en (senior), de 2007 (en U-17) de 2018 (U-20 féminine).

Le tournoi n’est pas encore terminé, il reste encore un match à disputer (deux en cas de qualification pour la finale). Au retour de nos héros, nous ne serons pas étonnés que des officiels s’emparent de cette qualification pour s’offrir une certaine visibilité, comme ils l’ont fait tant de fois! Des promesses fuseront, des discours élogieux également, mais l’accompagnement sur le long terme, n’y comptons pas trop.

A présent que nous avons franchi cette étape de la qualification, il nous reste celle du Brésil. Au pays de Pelé et du Samba, il faudra enchainer les victoires pour faire mieux qu’une participation. Elles ne viendront pas sans la discipline, la persévérance, l’abnégation et peut être un peu de chance comme nous l’avons eu à cette séance de tirs au but!

Like Balistrad on Facebook

À propos Rodney Zulmé

previous arrow
next arrow
PlayPause
Slider
x

Check Also

Les séries au centre de la consommation télévisuelle en Haïti

Une bonne partie des jeunes actuellement s’adonnent à des séries. À la question « quel est ...

Plaidoyer Hazard

Samedi dernier, Eden Hazard a été nominé pour le titre de PFA (Professional Footballers Association) joueur ...