Il a osé

Temps de lecture : 2 minutes

Dans un monde rempli de noirceur et d’incompréhension, il a osé ! Malgré les coups bas et tordus, il a osé !

Il a osé imaginer une meilleure vie que celle à laquelle il s’accrochait vainement. Il a su vivre au delà de ce monde cruel au sein duquel il évoluait. Son secret ? Il a appris à s’en détacher.

Il a créé un monde où tout marchait bien. Un monde dans lequel il ne manquait de rien et n’était jugé par personne. Fort souvent son imagination lui causait de forts troubles mais à chaque fois il revenait avec beaucoup plus de force.
Blessé dans son amour propre, rabaissé au dernier niveau, il a toujours sû se redresser.

Dans son monde il n’y avait ni jugement, ni coups bas. On lui avait donné tous les noms possibles et imaginables en accord avec ses différences et il les avait acceptés humblement.

Il ne s’est jamais défendu et courait toujours se réfugier dans sa tête où tout allait bien. Certes, il n’était pas parfait et commettait tout un tas de bêtises les unes plus stupides que les autres, les une plus graves que les autres mais ne perdait pas sa qualité d’humain pour autant. Et il essayait à chaque fois de se rattraper et de réparer le tort causé. Tout ce qu’il lui fallait le plus souvent était une oreille attentive, compatissante et compréhensive.

Il continuait à être incompris, bafoué et mal jugé. À force de ne pas trouver chaussure à son pied, il a cessé de parler, de sourire, de vivre parmi les autres. Il ne faisait rien d’autre que manger et dormir. Petit à petit il sombrait mais personne ne semblait le remarquer.

Mais dans sa tête, il osait rêver que tout allait bien et qu’il vivait dans le meilleur des mondes. Par le détachement, la patience et le calme, il a osé changer le monde dans lequel il vivait. Il a préféré s’éteindre dans ce monde pour briller dans le sien.

Il ne parlait toujours pas, ne souriait toujours pas, mais a osé continuer à vivre. Il a osé surmonter ses différences. Il a osé accepter ses erreurs afin de les réparer. Il a osé apprendre à encaisser les coups.
Il a osé continuer.
Il a osé !

Isaac Justine

Like Balistrad on Facebook

À propos Justine ISAAC

Étudiante en sciences juridiques à l'Université Quisqueya. Je suis une Cayenne passionnée de l'écriture et de la lecture.
x

Check Also

Petit à petit

Tu étais celui que jamais je n’allais pouvoir posséder, faute aux règlements établis entre les filles ...