Accueil / Blog / À la une dans Balistrad / «Kafou Jazz Fest», une première édition réussie

«Kafou Jazz Fest», une première édition réussie

Temps de lecture : 2 minutes

En vue de proposer le Jazz et d’autres styles musicaux à la jeunesse carrefouroise, Espas Kiltirèl pou Rankont ak Inovasyon (EKRI) a organisé la première édition du festival de Jazz de Carrefour. Dénommée Kafou Jazz Fest, cette première édition s’est déroulée du 23 au 25 mars 2018.

Initiative de Wilson Edmond (Tilanp) et de Darlin Johancy Michel, ce festival est un moyen de faire connaître le jazz à la masse défavorisée.

«Aujourd’hui ce rythme musical n’appartient qu’aux élites haïtiennes, pourtant c’est un outil de combat pour les gens de la masse» a déclaré le Maestro Darlin.

Kafou Jazz Fest

? Ray-ginald Paklè Louissaint

Durant les trois jours, plusieurs groupes et artistes ont défilé sur la scène du Coin D’or Resto, parmi lesquels : Vanessa Jeudi, Garnaël Ducatel, Magestic Band, Makenson Brutus, Rhody and Friends, SMS kreyòl, sans oublier le fameux Thurgot Théodat. Ils ont tous joué avec leurs âmes pour le plaisir du public qui a fait le déplacement en grand nombre.

#PalmerMercier #kafoujazzfest #Joshua #jazz #piano #drums #ekri #caravan

A post shared by Kafoujazzfest (@kafoujazzfest) on

L’assistance n’a pas caché sa satisfaction face à la réalisation d’un tel événement. «Je remercie de tout cœur l’équipe qui a réalisé ce beau festival, c’était beau. Mais, je dois vous dire que c’est une découverte pour moi» a déclaré un participant, tout en souhaitant à l’équipe de continuer sur cette même lancée.

«Je suis satisfaite, a martelé Sentia, une autre participante, toute l’équipe a fait de son mieux pour réussir cette première».

«Cette activité n’a pas pu se réaliser sans la contribution de: EDUC’ART, LIBR’ARTS GROUP, KAS, PWEZI KOMEDI, masterDje Studios, Pixel Graphics, Sheeshee la Marieuse, Appographic, Coin D’or Resto. De tout coeur, je les remercie» a soufflé haut et fort le directeur artistique d’EKRI, Darlin Johancy Michel.

À noter que, pour bon nombre d’historiens et de musicologues avertis, le jazz est une création américaine née de la rencontre fortuite de traditions ancestrales portées par les esclaves africains et d’harmonies classiques séculaires préservées par les colons européens pendant des siècles. Ce choc culturel entre Blancs et Noirs sera la source d’un genre musical révolutionnaire et militant !

© Snayder Pierre Louis

Like Balistrad on Facebook

À propos Snayder Pierre Louis

Né en novembre 1994, en Haïti. En 2015, Snayder Pierre Louis a fait son entrée dans le monde littéraire avec la publication d'un recueil de poème en créole haïtien, titré : "Kadans Kè". L'année suivante a marqué la publication de son second ouvrage, "Que les mots se souviennent", signé par les éditions de l'art (son projet d'édition). "Le mur blanc de ton nombril", son dernier ouvrage en date, est officiellement publié en mai 2017, chez GNK édition, à Abidjan, Côte D'Ivoire.
x

Check Also

Biennale d'art

Haiti Cultural Exchange annonce la 3ème Biennale d’Arts et Culture Haïtienne à New York

Haiti Cultural Exchange (HCX) a annoncé le jeudi 12 avril 2018 à Brooklyn la troisième Biennale ...