Accueil / Blog / À la une dans Balistrad / Actualités / La débâcle barcelonaise en terre italienne
Ligue des Champions
Compte Twitter FC Barcelona (Fr)

La débâcle barcelonaise en terre italienne

Temps de lecture : 3 minutes

Cet après-midi, le monde du football fut sous le choc après la cuisante défaite 3-0 du FC Barcelone au Stadio Olimpico.

Ligue des Champions

Compte Twitter UEFA Champions League

Dès la 6e minute, Edin Dzeko a ouvert la marque. Les Blaugranas seraient loin de s’imaginer perdre leur qualification en demi-finale de la Ligue des Champions. À noter que les coéquipiers de Lionel Messi ont vaincu la Louve 4-1 au Camp Nou au match aller des quarts de finale.

Comme d’habitude, les Barcelonais ont eu la possession de balle (57%). En seconde mi-temps, De Rossi a aggravé le score sur penalty. Il faut mentionner que les Jaunes et Rouges ont été plus agressifs avec 17 tirs dont 6 cadrés contre 9 tirs parmi lesquels 3 cadrés pour les Catalans. À la 82e minute, Kévin Manolas a donné le coup de massue en marquant le troisième but des Romains.

Pour sa défaite, l’entraîneur eut à s’excuser :

Andrés Iniesta a livré ses impressions suite à l’élimination face à Rome. Le milieu de terrain espagnol s’est arrêté en zone mixte et n’a pas hésité à reconnaître qu’il pourrait s’agir de son dernier match de Ligue des champions.

Iniesta, qui n’a pas réalisé une très bonne rencontre, comme le reste de ses coéquipiers, s’est désolé suite à l’élimination des quarts de finale : « C’est une élimination très douloureuse car personne ne s’attendait à un tel scénario. »

« Quand nous faisons mal les choses, quand nous commettons de nombreuses erreurs, c’est une possibilité. C’est une grande déception étant donné notre saison.. », a ajouté Iniesta.

Aussi, Iniesta a laissé entendre qu’il pourrait s’agir de sa dernière apparition en Ligue des champions : « Mon dernier match en C1 ? C’est une possibilité et ça rend cette élimination encore plus douloureuse », a-t-il confié.

Enfin, Iniesta a analysé les clés de la victoire de Rome. « Ils savaient très bien où ils devaient nous attaquer. Si on ne peut pas jouer il faut trouver une autre solution et nous ne l’avons pas trouvée. En seconde période on a su redonné un peu de sens au jeu mais cela nous a coûtés. C’est difficile. C’est difficile d’assumer cette défaite, nous avions beaucoup d’attentes cette saison », a-t-il conclu.

Très rapidement, les dirigeants barcelonais se sont exprimés devant les caméras pour tenter d’expliquer une telle déroute. À commencer par le président du Barça, Josep Maria Bartomeu.

« Ils ont mieux joué. Je me sens mal vis-à-vis des supporters. Nous félicitons la Roma et ses supporters. Il faudra tout analyser et retrouver la Liga et la Coupe du Roi, mais aujourd’hui, nous sommes très tristes. Ils y ont cru et quand vous y croyez, des choses comme ça arrivent. Ils ont été supérieurs à tous les niveaux, il n’y a pas d’autres explications. Aujourd’hui, nous n’avons pas mérité d’être en demi-finale », a-t-il déclaré dans des propos relayés par l’ensemble des médias espagnols.

Ligue des Champions

La Roma jouera sa première demi-finale de C1 depuis 1984. Les hommes d’Ernesto Valverde ont vu la possibilité de soulever la « coupe aux grandes oreilles » pour une sixième fois leur échapper.

Like Balistrad on Facebook

À propos Garens Jean-Louis

Je suis Garens JEAN-LOUIS, Haïtien. J’ai une formation de base en linguistique. Je suis un passionné des sciences humaines, de la photographie et des petits plaisirs de la vie. J'aime dire tout haut ce que les autres pensent tout bas. L'écriture est ma façon d'affirmer mon existence et ma dissidence.
x

Check Also

L’avocat, l’aliment savoureux de l’été haïtien

C’est l’été. C’est aussi l’époque des avocats. Un fruit tropical est très apprécié des papilles de ...