Accueil / Article / À la une dans Balistrad / “Lakay mwen”: une peinture parfaite de la vie dans la Commune de Verrettes

“Lakay mwen”: une peinture parfaite de la vie dans la Commune de Verrettes

Temps de lecture : 4 minutes

Sorti le jeudi 16 août 2018, “Lakay mwen” est le titre du dernier tube du rappeur verretien Prophete-P. Après une longue attente du public, John Castley Clervoyant delivre la marchandise! Cette musique est une description fidèle de la Commune de Dumarsais Estimé, commentent plus d’uns à travers les réseaux sociaux.

Si Emmanuel Kant voit dans la musique “la langue des émotions”, « Lakay mwen » est la matérialisation nette de cette pensée du philosophe allemand. L’artiste part d’un schéma individuel pour expliquer, à sa manière, comment la vie s’organise dans cette commune du pays.

“Depi m te tou piti m tande yap di l son maladi

Poutan m grandi ladan l pou mwen Vèrèt son paradi

Menm si l gen delenkan, konsa w ap jwenn ki pa radi”.

Sur ces mots, Prophet-P introduit la musique en faisant de sa ville natale un équivalent du Canaan promis au peuple  d’Israël.

“Nou chaje konpetans

Nou pa etidye pou rans

Lè n gen anpil leson nou pran wout pou laprovidans”.

À travers ces propos, l’artiste revendique d’une part la réputation intellectuelle de sa commune; d’autre part, il fait briller l’importance d’un lieu d’étude comme “La providence” (1) dans l’imaginaire de l’intellectuel verretien.

À travers son refrain, Castley fait l’éloge de l’hospitalité des verretiens. Il en profite pour rappeler que Dumarsais Estimé, l’un des  présidents modèles  haïtiens est le produit de cette ville oubliée du pays. “W ap pale m de bèl rad

Mwen menm m ap pale w de peyi m

M ap pale w de kote yo konn kijan pou y akeyi m

M ap pale w de Vèrèt  ki se gran lakou Estimé

M ap pale w de Prophèt yon nèg pou w pa souzestime”.

L’artiste décrit sa nostalgie de la disparition d’une trifouillée de valeurs propres à l’homme verretien.

“Vèrèt chaje rivyè e nan yo tout n ap jwenn bosou

Lè m bezwen pran plezi m, mwen desann nan baz ti moso

Lè lekòl pral ouvè tout moun achte twal kay Wobè

Pou m danse nan kèmès, zanmi pam m refere w kay frè ».

Il effectue un coup d’œil sur les seuls espaces de loisirs des jeunes de la communauté pendant les périodes estivales, “m paka tann ankò pou m wè kolabo akolad

Pou m kwaze ak fanmi m yo, kouzen m pou m bay akolad

Pou m desann kay Kosi poum goute yon ti akasan

Map tou pase kay Kam poum pran ti ponmkèt an pasan”.

Réactions de l’artiste après la sortie d’un tel tube

Dans un entretien accordé à Balistrad, l’artiste n’a pas caché son sentiment de satisfaction après la finalisation de ce projet. “Mon sentiment de chanter pour ma localité d’origine est donc de la fierté. Cette musique devait être sortie depuis octobre 2017; mais constatant l’état insalubre de la Commune, je m’étais donné pour projet la sortie de “Di yo m valide”, qui d’après moi emmènerait les autorités locales à prendre conscience. Environ un an après, rien n’a changé. Voilà pourquoi je  décide la sortie de la musique”.

“Quant aux obstacles à la sortie de ce tube, ils sont nombreux. J’ai demandé sponsor à 25 entités de la ville, la déception était donc totale car, je n’ai pas reçu plus de 500 gourdes. Grâce à certains amis conscients qui m’ont supporté, le projet est devenu une réalité : Jordy Etienne, Pè Nicko le fou, BerGraphy et Richigraphic sont les sponsors incontournables de cette réalisation”_, avoue  l’artiste.

Toutefois, après la sortie de la musique, l’artiste se dit être traversé par un sentiment de jouissance qui prend socle dans la réaction des fans. _“Leurs mots d’encouragement me donnent encore plus de fougue pour continuer à lutter pour mon alma mater(Verrettes)”_, dit-il.

L’auteur de 2k-bess, musique vidéo-clippée ayant plus de 20,000 vues sur facebook, a dix-huit réalisations, dont six participations. J’invite ceux et celles voulant avoir une idée de la Ville de Dumarsains Estimé à jeter leur dévolu sur ce morceau.

https://soundcloud.com/laugh-with-me-69763887/lakay-mwen-prophete-p

Rysdaël Clébert Duvelsaint

(1): Une école missionnaire se trouvant à l’entrée Nord de la ville des Verrettes. Cette école demeure un espace où les jeunes écoliers et écolières de la ville servent pour effectuer leur activité estudiantine. On peut la considérer comme un patrimoine pour la commune.
Like Balistrad on Facebook

À propos Rysdaël Clébert Duvelsaint

Je suis Rysdaël Clébert Duvelsaint, né en août 1997. Je fais actuellement une étude en Psychologie à la Faculté d'Ethnologie (UEH) et en Relations Internationales à l'ANDC. Journaliste de formation, je fais de l'écriture un prétexte pour piper ce qui passe au plus profond de moi (passion, émotions, respect, etc.)
x

Check Also

Haïti et sa diplomatie face à une problématique de gouvernement non ratifié, quel avenir ?

Depuis le limogeage de Jean Henry Céant à la tête du gouvernement le 18 mars par ...