Accueil / Article / À la une dans Balistrad / Le SAPIN a lancé sa 4e édition de Parade de Noël

Le SAPIN a lancé sa 4e édition de Parade de Noël

Temps de lecture : 2 minutes

Le Site des Admirateurs Potentiels et inconditionnels de la Noël (SAPIN) en collaboration avec C3 Édition a lancé ce mardi 25 décembre sa quatrième édition de parade de Noël.

Comme tous les ans depuis 2014, le groupe SAPIN organise cette parade dans le but d’offrir une nouvelle ambiance à la population et permettre aux enfants de jouir un moment extraordinaire dans la magie de Noël.

Ainsi pour réaliser cette édition, SAPIN a organisé un mois de formation sur des disciplines telles que le chant, le théâtre dans plusieurs écoles du centre-ville. Après la formation, près d’une trentaine d’écoliers a été sélectionnée pour représenter les différentes institutions à la parade.

Cette année, c’est sur la coordination de Miline Azor que s’est déroulée cette activité. La parade partait du centre culturel Araka jusqu’à la place Sainte-Anne où les écoliers ont performé notamment en danse, en chant et en théâtre.

Plusieurs personnes ont fait le parcours notamment les enfants du club [balistrad_highlight]Espas timoun[/balistrad_highlight] du centre Araka et quelques parents.

L’activité a pris fin au restaurant Don Bosco à la rue Chareron où C3 Édition a distribué des cadeaux aux enfants.

Miline Azor, la coordonnatrice de la Parade, se dit peu satisfaite de cette édition. Toutefois, elle espère que l’année prochaine beaucoup plus de gens prendront part à l’activité. Cette parade est en partie, une sensibilisation pour la cause des valeurs culturelles, intellectuelles et citoyennes du pays.

Il est à rappeler que la parade de Noël est rendue possible grâce aux supports des institutions telles que C3 Édition, Centre culture Araka, ACA/Culture, les Éditions Miroir, Étoile Agence Littéraire et le Conservatoire haïtien d’art dramatique.

Like Balistrad on Facebook

À propos Michelle Archille

Je suis Michelle Archille, je suis née à Port-au-Prince en 1997. Étudiante en Droit et Journaliste de formation, je me sers des mots pour dénoncer les maux du pays.
x

Check Also

Haïti : revendications populaires et religion

Ils sont plusieurs à travers l’histoire, des hommes d’église, des prêtres, des pasteurs à s’être convertis ...