Accueil / Culture / Les Amants de la Scène (As), plus qu’une troupe de théâtre

Les Amants de la Scène (As), plus qu’une troupe de théâtre

Temps de lecture : 5 minutes

Le 22 septembre à 4 heures de l’après-midi, vous êtes tous conviés à Sainte-Rose de Lima à Pot-Pourri, un spectacle présenté par les Amants de la Scène (As) au prix de 500 gourdes. Vous avez sûrement déjà entendu parler des As ! Ou peut-être pas… Ceux les connaissant déjà diront certainement : « Ah ! Ces jeunes…ils sont très bons ! Les autres voudront bien savoir ce qu’ils ont de spécial. Eh bien, je leur conseille tout simplement d’en faire la découverte eux-mêmes en se rendant à Pot-pourri. Croyez-moi, vous m’en direz des nouvelles ! Ce que la majorité d’entre vous ne sait pas encore, les As…c’est plus qu’une troupe de théâtre, c’est des projets pleins la tête, c’est une famille, l’amour du théâtre et d’Haïti

Tout a commencé il y a environ sept ans soit en 2011 quand  les institutions Saint-Louis de Gonzague et St-Rose de Lima avaient décidé de se jumeler pour un projet de spectacle « Sister act ». Les fonds devaient servir à la reconstruction de la chapelle de Ste-Rose. Les pionniers, comme le metteur en scène de toujours, Paul Edouard Barbot, de ce qui allait devenir en 2014, les Amants de la Scène, ne pensaient même pas s’engager dans une telle aventure : « …À l’époque, nous ne savions même pas que nous avions du talent pour le théâtre ! » Ayant adoré l’aventure dans « Sister act », ils décideront de poursuivre en lançant, comme précité, en 2014 la troupe les As et de lancer leur premier spectacle le 17 mai de cette année.

Parlant du choix du nom, le metteur en scène des As continue pour expliquer que c’est ce qui leur convenait le mieux : « Nous n’étions que de jeunes amateurs n’ayant que pour notions de base les principes que le Dr Cynthia Jean-Louis nous avait inculqués » C’est leur amour pour le théâtre, pour la scène qui les a poussé à continuer l’aventure d’où leurs initiales AS. Leur nom révèle aussi leur objectif : devenir des as, des experts du théâtre. S’ils aiment le théâtre, ils veulent aussi donner aux autres la chance de le découvrir. C’est pour cela que l’Association Les Amants de la Scène (ALAS) a vu le jour. Elle est devenue une entité à part entière organisant le concours interscolaire du théâtre et très prochainement soit le 29 septembre 2018, la foire d’intégration des sourds-muets. Cette entité est dirigée par le comédien Max Winy Altidort dit Dòdò, un pionner des As, dont plus d’uns s’en souviendront grâce à son spectacle « Si j’étais président »

En quatre ans, les As ont organisé chaque année le spectacle « Rire aux éclats » à l’occasion de leur anniversaire. Ils ont aussi déjà joué à deux reprises à l’auditorium de Ste-Rose pour récolter des fonds pour les sinistrés de l’ouragan Mathieu (26 et 27 octobre 2016) et ils sont à deux éditions d’un spectacle nommé « Sujets Tabous » (23 juin 2017 et 3 mars 2018). Ayant alors remarqué qu’à chaque spectacle, ils avaient affaire à un nouveau public, ils veulent offrir  un condensé de leurs meilleurs spectacles d’où « Pot-Pourri ». Aussi au sein de la troupe, il y a eu pas de va-et-vient.  Ce qui est assez normal. Pour une troupe formée d’universitaires, d’écoliers et de salariés ne voyant pas dans le théâtre leur gagne-pain mais une façon de s’amuser et d’amuser leur auditoire, il y a eu pas mal de personnes à rejoindre et laisser la barque. Selon le Secrétaire Général du comité des As, Emmanuel Moise Jean, lui aussi pionner du mouvement, les Amants de la Scène recrutent selon les besoins du moment : « Pour le moment, étant en pleine préparation de Pot-Pourri, il n’y vraiment pas moyen d’intégrer de nouveaux membres. La troupe n’est pas nécessairement stable au niveau des comédiens : ils partent, ils viennent et deviennent moins disponibles sans compter ceux qui voyagent. C’est alors que nous lançons des recrutements pour garder ceux que nous estimons bons. Les derniers recrutements remontent à décembre 2017. »

 Les As comptent s’impliquer davantage et apporter leur contribution surtout dans leur domaine, le théâtre. En ce sens, le Secrétaire Général déplore le fait de trouver une salle de spectacle appropriée soit difficile voire impossible dans l’état actuel du pays : « Jwenn yon sal ki apwopriye avèk tout akseswa yo difisil . Se pi gwo pwoblèm nou nan domèn lan ! M ta renmen reskonsab yo  panse sou sa. Li tap benefik pou nou e pou tout rès popilasyon an. » Entre temps, ils continuent de rêver. Dans encore cinq ans, la troupe gagnera en notoriété en Haïti comme à l’étranger. Ils sont alors conscients de l’énorme travail qu’il leur faudra effectuer. Pour cela, les As comptent marcher avec le temps en se montrant beaucoup plus présents sur les réseaux sociaux notamment avec cette collaboration avec Balistrad tout en gardant, comme a pris le soin de préciser le metteur en scène, leurs particularités. Ce qui leur permettra dans dix ans d’avoir leur propre salle de spectacle avec les dernières technologies en vue d’embellir leurs numéros. Ils rêvent aussi de fonder leur propre académie : l’Académie des Amants de la Scène. Rien d’impossible à un groupe de jeunes ayant monté, en l’espace de quatre années seulement, près de quatre spectacles!

C’est avec beaucoup d’honneur que je vous présente les As ! Une troupe de théâtre où chaque membre est important. Une troupe jouant pour venir en aide aux sinistrés tout comme dans les fêtes privées. C’est aussi un groupe de jeunes voulant offrir une nouvelle forme de distraction à la jeunesse haïtienne. Le travail est loin d’être achevé, il ne sera jamais parfait d’ailleurs. Comme  l’a précisé le Secrétaire Général, ils sont encore loin de leurs objectifs mais le peu qu’ils ont peu accomplir et la réaction du public qui s’en est suivie les rendent fiers et les encouragent à avancer.

Vous voulez les encourager ? Ils sont au sponsoring.  Les étapes sont simples ! Allez sur la page Facebook Les Amants de la Scène (AS), laissez-y un like. Passez retirer au plus vite votre ticket pour le spectacle du 22 septembre car samedi, c’est demain ! Croyez-moi, vous m’en direz des nouvelles – si vous avez encore vos dents- car les As… c’est plus qu’une troupe de théâtre, c’est des projets pleins la tête, c’est une famille, l’amour du théâtre et d’Haïti…

Donner un like à notre page facebook

À propos Alain Délisca

Je suis Alain Délisca, un haïtien. Le reste n'est qu'explorations et heurs.
x

Check Also

Filles couleur perfection

Partager sur :Facebook41TwitterLinkedinemailFilles ébène , filles foncées . .. Filles aux couleurs ...

Le Jardin Botanique des Cayes, entre espoir et engagement

Partager sur :Facebook61TwitterLinkedinemailVous avez sûrement entendu parler du Jardin Botanique des Cayes ...