Accueil / Contenus / NOGEF, 11 ans
Balistrad Actualités

NOGEF, 11 ans

Temps de lecture : 2 minutes

Nouvelle Génération Ecole de Football, connue sous le sigle NOGEF, fêtera son onzième anniversaire le vendredi 16 novembre. Le comité s’est montré satisfait du travail réalisé après ces onze années.

Fondée le 16 novembre 2007, aux Verrettes, par le coach Watneck Milfort de concert avec d’autres amants du football, cette école de football a produit pas mal de professionnel-le-s qui évoluent à l’échelle nationale et internationale. Parmi lesquel-le-s on peut citer : Darvensley Bénoit, actuel capitaine du Don Bosco de Pétion-Ville et également Portier #2 de la sélection haïtienne de football des moins de 20 ans, Sauveline Beaubrun, Joueuse, capitaine de l’As Tigresse et la sélection féminine sénior, Rachelle Dorsonne, joueuse au sein du club Don Bosco, section féminine, Rodilon Gérome, Destinvil Kencia, Phisline Michel, etc.

A l’échelle internationale, Anderson Nalien, qui évolue dans un club brésilien, est aussi le produit de la NOGEF.

Satisfait de ses onze dernières années «malgré les moments dificiles qu’avait confrontés la NOGEF», Mathurin Milfort, sourire aux lèvres, relate que les sentiments de perpétuer cette école de football est plus fort que celui qui aurait les porter au découragement.

Selon Mathurin, l’objectif premier de la NOGEF est d’encadrer les jeunes afin de ne pas se livrer à la délinquance, au banditisme et à la violence. Pour y parvenir, «le sport en général peut nous aider à les épargner d’un tel danger.» croit-t-il.

«Nous ne contentons pas seulement de les aider à exploiter leur talent, mais nous leur inculquons des valeurs morales et civiques» relate le membre du comité actuel de la NOGEF.

«Jusqu’à présent, la NOGEF est sur la voie de la réussite, nos jeunes brillent partout où ils passent, techniquement et tactiquement ça va à merveille pour eux», confie Mathurin Milfort à Balistrad.

Le comité de la NOGEF se dit  ouvert à tous ceux et toutes celles voulant leur supporter. «Financièrement on est en crise! Se grès kochon an k ap kwit kochon an, nou bezwen kout men pou n ka vanse», affirme l’un des membres du comité.

A rappeler que cette école de football, évoluant dans la cité de Dumarsais Estimé, plus précisément dans la deuxième section communale, reste une porte de sortie pour la majorité des jeunes pratiquant le football. Elle leur permet de trouver des contrats plus aisément, grâce à des accords signés avec beaucoup de clubs du football national.

Billy Doré

dorebilly100@gmail.com

Donner un like à notre page facebook

À propos Billy Doré

Je suis Billy Doré. Journaliste. J'étudie la Gestion des Affaires à l'INAGHEI et les Sciences Juridiques à l'EDSEG de l'université d'Etat d'Haïti.
x

Check Also

Haïti – PetroCaribe : entre catastrophe naturelle et mobilisation 

Partager sur :Facebook196TwitterLinkedinemailDepuis des mois, des sit-ins sont organisés à travers les ...

INAGHEI : Deuxième édition des manifestations culturelles du mois d’octobre

Partager sur :Facebook17TwitterLinkedinemailLe Cercle des Étudiants Nationalistes pour l’Avancement d’Haïti (CENAH), le ...