Accueil / Article / À la une dans Balistrad / Nos Grenadiers sortent de la Gold Cup la tête haute

Nos Grenadiers sortent de la Gold Cup la tête haute

Temps de lecture : 2 minutes

Ce soir, au State Farm Stadium de Phoenix, les Grenadiers ont été éliminés au stade des demi-finales de la Gold Cup par le Mexique suite à un pénalty controversé de l’homme au sifflet. Un match soldé par une victoire aztèque sur la plus petite marge grâce/à cause d’une erreur de jugement du directeur de jeu, en l’occurrence l’arbitre central qui a octroyé un pénalty aux mexicains.

Comment ne pas être fiers de cette sélection pourtant? Comment ne pas manifester notre gratitude à l’égard de ces vingt-trois grenadiers ? Nos représentants à la Coupe d’Or ont été hors-pair avec un parcours brillant depuis les phases de poule jusqu’au dernier carré de la compétition. Face aux Bermudes, Haïti a dû renverser la vapeur pour l’emporter 2-1. Contre le Nicaragua, les Grenadiers ont fait le boulot et gagné par deux buts à zero avant d’aller écrire l’histoire face aux Costa Ricains contre lesquels ils ont gagné pour la deuxième fois après une soixantaine d’années. En quart de finale, opposée au Canada, Haïti était menée par deux buts d’écart mais cette sélection tout feu tout flamme a inscrit trois buts en seconde période pour accéder aux demi-finales pour la première fois de son histoire.

Le rêve grenadier se poursuivait et nous pouvions espérer beaucoup plus tant que nous étions déterminés à marquer l’histoire à l’encre indélébile. Face aux Aztèques, Haïti a réalisé un match plein ne commettant aucune erreur sur le plan défensif. Nous avions certes, souffert en n’ayant presque pas le ballon mais nous avons tenu bon jusqu’au coup de sifflet final de la rencontre. À égalité parfaite, il fallait que les deux équipes prolongent le duel et dès la nouvelle lancée, Haïti fut punie et sur pénalty, notre rêve de jouer une finale de Gold Cup a été anéanti. La nation toute entière s’enorgueillit de l’exploit des grenadiers et elle tire son chapeau devant ses guerriers qui ont été extrêmement combatifs du début à la fin.

Haïti ne verra pas la finale de la Gold Cup ce dimanche mais à leur retour, les Grenadiers verront une foule énorme qui les attendra à l’Aéroport Toussaint Louverture pour leur montrer combien nous sommes contents de cette performance éclatante qui restera gravée pendant longtemps dans notre mémoire.

Merci les Grenadiers !
Alllllaaaasssoooo

Wood Guerlin TELLUS

Like Balistrad on Facebook

À propos Wood Guerlin Tellus

Je suis Wood Guerlin TELLUS, étudiant en Sciences de Réhabilitation ( Ergothérapie ) à l'Université Épiscopale d'Haïti.
x

Check Also

Le centre psychiatrique Mars et Kline, entre abandon et déshumanisation

Affreux, dévasté ou délabré tels sont les adjectifs qui pourraient qualifier l’état de l’un des rares ...