Accueil / Actualités / Nouvel incendie de marché : Une réponse aux protestataires du week-end écoulé?

Nouvel incendie de marché : Une réponse aux protestataires du week-end écoulé?

Temps de lecture : 3 minutes

Comme si la vie des Haïtiens n’était pas assez sombre après ce week-end, cerise sur le gâteau, les étals derrière le marché Hippolyte se trouvaient en flamme hier dans l’après-midi du vendredi 13 juillet 2018.

Pendant que la population haïtienne se trouve dans la ligne de mire de la misère et de la pauvreté, une fois de plus un marché était en feu au centre ville, non loin du marché en fer. Les sapeurs-pompiers sont intervenus à temps et sont parvenus à maîtriser les flammes selon le bureau de la Protection Civile haïtienne sur son compte twitter officiel.

Pour rappel, un total de 7 incendies se sont succédé à Port-au-Prince de 2016 à aujourd’hui :

-Croix des Bossales mars 2016

-Coupe Route Frères novembre 2016

-Marché Bizoton décembre 2016

-Croix des Bossales mars 2017

-Marché Hyppolite février 2018

-Marché Gerit février 2018

-Marché Bwa juin 2018

Et hier après -midi !

Après  les récentes protestations populaires au cours desquelles ont été constatés des pillages de plusieurs grandes entreprises dans la zone métropolitaine, plus d’une soixantaine arrestations ont déjà vu le jour. Parallèlement, toujours 00 suspect dans les cas de ces incendies. C’est bizarre, très bizarre…Non, c’est plus que bizarre!

L’heure de la vengeance, aurait-elle déjà sonné? Les bourgeois pillés, commenceraient-ils leurs formes de vandalisme? Qui sait! Les mains derrière ces actions ne sont pas petites assurément et d’autre part, les malheureux ne sauraient être en train de s’auto-détruire…mais  pourraient en outre être téléguidés.

Aucune attention pour ces gens là! Le président de la république se dit être celui de tous les haïtiens mais, il ne peine qu’aux pertes des gens de la classe bourgeoise. Eux au moins, ils se sont assurés et ne sont pas vraiment perdants. Pouvons-nous dire de même pour ces “Ti machann” qui peinent à survivre afin de soulager leur famille de la misère au sueur de leur front?

Dans un pays ou déjà, il n’ y a pas pas assez  d’universités de qualité , d’emplois ou d’infrastructures, pour le peu d’écoles restantes, la qualité de l’enseignement est aberrante. Désormais,  on s’en prend aux couches les plus défavorisées.

Toutefois, cela n’empêche que le peu de ressources du pays va droit vers ce petit groupe. Pour l’heure, le budget prévisionnel d’Haiti (2018-2019) prévoit 6.5 milliards HTG (100.2 millions US$) pour la Chambre des députés et le Sénat réunis. Quant au pouvoir judiciaire ,il ne se voit attribuer que 2.12 milliards HTG (32.8 millions US$).Aussi dans un pays où plus de la moitié de la population a moins de 20 ans, le ministère de la Jeunesse, des Sports et de l’Action Civique va devoir fonctionner avec seulement 1.09 milliard de gourdes (16 millions de dollars). Il faut souligner aussi que, selon le budget 2018-2019, le sénat emploie 949 personnes et la chambre des députés 1702.

N’est-ce pas scandaleux?

Nous sommes vraisemblablement très loin de sortir de l’auberge . Mais comme l’a écrit récemment Lyonel Trouillot : “Ce que les gens ont acté, c’est leur ras-le-bol d’un ordre qui les déshumanise. L’ordre social inhumain qui a perduré ici ne peut plus durer”.

Le président de la république avait bien précisé dans son message à la nation qu’il ne présidait pas un Etat irresponsable, mais  d’un État responsable de ces actes et ce parce qu’Haiti est un pays ayant  à sa tête des gens qui le dirigent”.

Et ben que voulez-vous? Vous avez parfaitement raison président! La direction que prend présentement le pays montre qu’il est dirigé par des gens responsables!

“Wòch nan dlo pa konn doulè wòch nan solèy”, ce proverbe haïtien décrit clairement la situation du pays. À vous de voir, mes chers compatriotes!

À qui cela profitera-t-il?

© Filisner DIEUJUSTE & Tyson DUVERGER

 

Donner un like à notre page facebook

À propos Filisner Dieujuste

Filisner DIEUJUSTE, jeune étudiant en linguistique à la Faculté Linguistique Appliquée (FLA) de l’Université d'Etat d'Haiti (UEH). Passionné de littérature, futur linguiste, aspirant juriste, psychologue et politologue haïtien comptant s'investir dans la vie éducative, intellectuelle et politique de son pays. Aspirant écrivain.
x

Check Also

Vidéo virale : Un policier chilien, ex soldat de la MINUSTAH, s’exprime en créole en aide à une haïtienne, un appel à la revalorisation du créole haïtien?

Partager sur :Facebook1TwitterLinkedinemailLa vidéo est devenue virale sur les réseaux sociaux au ...

Jack Guy Lafontant pressurerait-il les parlementaires à l’issu de son interpellation?

Partager sur :Facebook24TwitterLinkedinemailDécrié et appelé à présenter sa démission à son poste ...