Accueil / Article / À la une dans Balistrad / Opération-Rupture: Phase « Jalousie »

Opération-Rupture: Phase « Jalousie »

Temps de lecture : 3 minutes

Depuis cette fameuse réunion que j’ai dû laisser en trombe pour ne pas avoir à te croiser, j’avais l’impression que quelqu’un s’acharnait à nous réunir au même endroit. Je te rencontrais dès lors tous les jours à ce restaurant où je prenais régulièrement mon petit déjeuner. Difficile de finir une conversation avec mes amies de la fac sans que l’une d’entre elles ne m’apprenne qu’elle t’avait vu en rajoutant que tu étais en pleine forme, comme pour insinuer que j’étais la seule à souffrir de la situation.

Je refusais toutes les invitations depuis ce dernier concert où la première tête que j’ai vue était la tienne alors que tu refusais systématiquement les spectacles de ce groupe avec moi parce que j’aimais trop le chanteur principal . Ce soir-là, pour une raison obscure, tu y étais.

Cette fameuse raison obscure, je n’allais pas tarder à la connaitre.

Comme je le pensais, depuis cette réunion, on dirait que la malchance me poursuivait. Ce jeudi, j’avais décidé d’accepter finalement l’invitation à diner de Wooly. Invitation qu’il réitérait depuis des mois. Il n’y avait qu’une possibilité sur mille pour que des ex se rencontrent au même restaurant pour leur rencart respectif mais il fallait bien que cela tombe sur nous. Elle est rentrée en premier alors que tu tenais la porte pour qu’elle puisse passer. Le parfait gentleman ! Oh que oui, ça je l’avais toujours su. J’oubliais instantanément que Wooly m’avait posé une question et je ne cessais de vous regarder.

Elle, Laura, ta collaboratrice ! Combien de fois je t’ai taquiné à ce sujet, te disant que tu ne lui étais pas indifférent. Tu me répondais inlassablement qu’elle n’était pas ton genre, que tu n’étais jamais attiré par ces types de filles et blabla et tralala… Il fallait bien croire qu’elle avait changé ou que c’est toi qui avais changé. Je penchais plutôt pour la seconde hypothèse puisqu’avant, tu m’aimais et alors, tu me remplaçais. Il fallait bien que tu aies changé pour me faire un truc pareil.

Je me suis trouvée une excuse qui, même à mes oreilles, sonnait fausse pour écourter ce diner avec Wooly. Il fallait que je rentre! Il fallait que je digère. Il fallait surtout que je cesse de vous voir ensemble, que j’arrête de te voir poser avec elle ces gestes qui m’étaient si familiers. Le hic, c’est que pour sortir du restaurant, je devais inévitablement traverser la salle et passer tout près de vous . J’essayais de puiser en moi toutes les réserves d’indifférence et d’audace pour aller vers vous et vous saluer avec toute la contenance et l’hypocrisie dont une femme peut faire preuve envers celle qu’elle considère comme sa rivale. Je lui ai fait des compliments sur sa tenue et sa nouvelle coiffure. Je te tendis la main comme de vieilles connaissances le font à une soirée de charité où ils prennent part à contrecœur. Wooly se prit au jeu lui aussi. Son visage exprimait une satisfaction à peine voilée et je sais que tu l’avais compris.

Wooly n’hésitait jamais à me faire des compliments ouvertement, ne se gênant même pas de ta présence. Tu répétais souvent qu’il serait prêt à prendre ta place aussitôt que tu aurais le dos tourné. Tous les quatre ainsi réunis, on formait un tableau assez ironique et paradoxal, et nos partenaires respectifs s’en réjouissaient. Laura ne l’a pas caché d’ailleurs. Avant qu’on se sépare, elle prit le soin de me chuchoter : « Merci de me l’avoir laissé ». Et cette petite phrase chamboula définitivement mon opération-rupture déjà si mal entamée.

______________________________

Episode 1 | Suivez le lien : 👉 http://www.balistrad.com/operation-rupture-phase-deni/

Like Balistrad on Facebook

À propos Vanessa Dalzon

Je suis Vanessa Dalzon, Rédactrice en chef à Balistrad, étudiante en Droit à l'Université Quisqueya. Passionnée de lecture, je trouve à travers l'écriture un moyen de partager ce que j'ai lu, vécu, entendu ou compris sur le monde et sur mon entourage.
x

Check Also

Les “awards” dans le milieu évangélique : entre opinions erronées, messes basses et bonnes intentions

Les efforts méritent d’être récompensés. Depuis quelques années, de grandes actions sont posées par le secteur ...