Accueil / Article / À la une dans Balistrad / Opération-Rupture: Propositions

Opération-Rupture: Propositions

Temps de lecture : 5 minutes

Depuis cette dernière scène avec Marla, l’atmosphère au bureau avait changé. Charles Renaud essayait de mettre la pression à tout le monde, à Marvin en particulier. Ce dernier pensait de plus en plus à démissionner mais cela datait de plusieurs années déjà. Ses collaborateurs allaient lui manquer, Nessie en premier lieu. Il ne se doutait pas qu’en partant , celle-ci serait toute indiquée pour prendre sa place si Renaud arrivait à tenir sa fille en laisse. Ce qui l’inquiétait le plus était le fait de ne plus la voir chaque jour et de donner à Ryan , qui venait de plus en plus souvent à l’entreprise, l’occasion de la récupérer.

Il y pensait encore quand son téléphone sonna. Il répondit machinalement et une voix impersonnelle lui lança :
-Monsieur Louissaint ?
-Oui. Qui est-ce ?
-Je suis Andy Etienne des entreprises Etienne.
-Et qu’est-ce qui me vaut l’honneur de cet appel ?
-J’ai cru comprendre que vous faisiez un travail magnifique chez les Renaud et que l’on vous rendait la vie dure malgré tout.

Les nouvelles marchaient vite dans ce genre d’entreprises où la concurrence s’étendait aussi aux ressources humaines. En effet, elles avaient leurs rentrées partout et leurs informateurs n’avaient pas manqué de les mettre au courant de la tension qui régnait chez les Renaud.

-Dois-je déduire quelque chose de ce petit discours, répondit Marvin?
– Oui, il faut comprendre que nous nous intéressons à vous.
-Allons droit au but, que voulez-vous ?
-Vous avoir parmi nous avec une augmentation de 30% de votre salaire et vous offrant les mêmes avantages dont vous jouissiez chez les Renaud. Une augmentation de 40% si vous venez avec votre adjointe avec possibilité d’augmentation de 20% pour elle.
-Pourquoi vous ne l’appelez pas vous-même ?
-Parce qu’elle n’est qu’accessoire mais nous savons que vous serez plus intéressé si elle est de la partie, répondit Andy Etienne avec franchise.
-Je vois. J’ai le temps de réfléchir ?
-Oui vous avez jusqu’à lundi 9h.
-D’accord. Je vous appelle lundi, dit Marvin tout en ayant déjà pris sa décision.

Avant d’en faire part pourtant, il lui fallait appeler deux personnes. Le premier appel était pour Charles Renaud et le second naturellement pour Nessie. Il n’avait qu’une semaine pour la convaincre.
…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
Les entreprises Renaud étaient en pleine expansion. Elles signaient différents contrats qui nécessitaient une expertise juridique importante. Renaud voulait donc avoir un avocat attaché à son entreprise qui y travaillerait comme son consultant direct. Et cette personne, il l’avait découverte depuis quelque temps, elle s’appelait Ryan Louis. Charles Renaud ne perdit pas de temps. Il l’appela tout de suite.

-Me Louis, bonjour. Ici Charles Renaud.
-Oui monsieur Renaud.
-Je ne dérange pas ? J’ai une proposition pour vous dit-il allant toujours droit au but.
-Laquelle ?
-L’entreprise est en pleine expansion et il me faut une expertise juridique plus importante que ce qu’offre le cabinet auquel vous êtes affilié. Ce qu’il me faut c’est une consultation juridique de la part d’un expert en Droit des affaires. Vous vous êtes montré très doué depuis votre arrivée. Je vous propose donc de devenir le consultant de l’entreprise. Vous garderez vos émoluments lors des contrats mais vous aurez désormais un salaire mensuel et vous aurez un bureau chez nous.
-Permettez que j’en parle à mes associés.
-Bien sûr mais ne trainez pas.
-Entendu.

Ryan savait déjà qu’il allait accepter car la proposition était correcte mais surtout cela lui laissait la possibilité de travailler étroitement avec Nessie. Alors que Renaud mettait fin à son appel avec Ryan, il reçut celui de Marvin.

………………………………

Nessie avait été rendre visite à Carine qui était malade. Elle passa l’après-midi avec elle et ne prêta pas attention à son téléphone. En arrivant chez elle, épuisée, elle prit une douche et se coucha directement. Ce n’est que le lendemain matin qu’elle se rendit compte qu’elle avait raté plusieurs appels. Il y avait des appels de Ryan, de Marvin mais aussi de son patron. Surprise, elle se promit de rappeler tout le monde une fois arrivée au bureau. Elle n’eut pas le temps de le faire car son patron la rappela en premier lieu.

– Bonjour Mademoiselle Beaubrun.
-Bonjour Monsieur Renaud.
-J’ai tenté de vous joindre hier mais il parait que vous n’étiez pas disponible.
-J’avais une urgence.
-Je comprends. Je voulais vous parler de quelque chose de délicat. Je suppose que vous êtes au courant que Marvin va nous quitter.

Nessie en resta bouche bée. « Ce doit être la raison de son appel hier », se dit-elle. Il fallait qu’elle le rappelle au plus vite.

– Je n’étais pas au courant monsieur.
-Je vois mais c’est le cas malheureusement et il nous faut prendre des décisions en particulier pour combler son poste. Que diriez- vous de le remplacer ?
-Je vous demande pardon ?, répondit Nessie qui allait de surprise en surprise.
-Qu’est-ce que cela vous ferait d’être la directrice générale de la section Marketing des entreprises Renaud ?
– Euh…
-Ne vous inquiétez pas. Ma fille restera loin de vous et je vous rassure tout de suite ce n’est pas à cause de vous que Marvin a démissionné, ajouta Renaud sur un ton sarcastique.
-Je n’y ai pas pensé non plus monsieur, répondit Nessie gênée.
-Alors, vous en dites quoi ?
– Je peux y réfléchir ?
– Bien sûr mais pas pour longtemps.

Renaud raccrocha et se dit qu’au final même si Marvin partait, s’il arrivait à garder Nessie, il ne perdrait rien au change à condition de pouvoir garder Marla à distance.

Like Balistrad on Facebook

À propos Vanessa Dalzon

Je suis Vanessa Dalzon, Rédactrice en chef à Balistrad, étudiante en Droit à l'Université Quisqueya. Passionnée de lecture, je trouve à travers l'écriture un moyen de partager ce que j'ai lu, vécu, entendu ou compris sur le monde et sur mon entourage.
x

Check Also

Les “awards” dans le milieu évangélique : entre opinions erronées, messes basses et bonnes intentions

Les efforts méritent d’être récompensés. Depuis quelques années, de grandes actions sont posées par le secteur ...