Accueil / Article / À la une dans Balistrad / Actualités / PetroCaribe challenge: Quand Youri Latortue réclame dans les rues la paternité du dossier
Balistrad Actualités

PetroCaribe challenge: Quand Youri Latortue réclame dans les rues la paternité du dossier

Temps de lecture : 3 minutes

Le 17 octobre dernier, une photo a fait le tour des réseaux sociaux montrant le sénateur Youri Latortue en t-shirt blanc et tenant d’une main le drapeau national. Le sénateur de l’Artibonite a parcouru diverses rues de la ville des Gonaïves dans le cadre des manifestations populaires contre les dilapidateurs du fonds PetroCaribe.

Le 17 octobre, Youri Latortue n’a pas seulement marché à travers les rues de la cité de l’indépendance pour demander, comme les simples citoyens, où est passé l’argent PetroCaribe mais aussi et surtout pour rappeler qu’il est l’initiateur de ce dossier à l’origine de ce vaste mouvement populaire. Dans le dos des t-shirts portés par les sympathisants et le sénateur lui-même, il était écrit noir sur blanc: «Youry Latortue papa PetroCaribe».

C’est un secret de Polichinelle de croire que le mouvement PetroCaribe Challenge initialement lancé sur Twitter le 14 août dernier n’est pas politisé. Chacun cherche à se refaire une santé politique à travers ce mouvement populaire déclenché par des personnalités non politiques. Certains qui ont été dans les oubliettes depuis un bon moment refont surface pour rappeler qu’ils ont été les premiers à entreprendre les démarches judiciaires du dossier ou tout simplement les initiateurs de l’enquête sénatoriale. Après une bataille à peine voilée entre les acteurs politiques pour la récupération du dossier c’est le sénateur Youri Latortue qui, à travers des t-shirts, s’attribue la paternité du PetroCaribe. Mais pourquoi maintenant?

Des questions, on pourra en trouver par dizaines tant elles sont nombreuses. Quelle est la motivation réelle de cette action ? Personne ne sait sinon le sénateur et son parti. Et même là encore, on ne peut même pas parler de parti car c’est constaté que parmi les élus de Ayiti an Aksyon, seul Youri Latortue s’engage dans le dossier. Où est passé Garcia Delva, sénateur de l’Artibonite élu sous la bannière de AAA? Qu’entend-on de Cholzer Chancy, le député d’Hennery aussi élu sous la bannière de ce même parti? Vraiment rien.

Sans l’appui réel des autres élus du parti, le sénateur fait cavalier seul dans ce dossier. Certains se demandent si le sénateur est assez crédible pour engager ce dossier sachant qu’il a été sénateur de 2006 à 2012 et ensuite conseiller spécial de Michel Martelly durant son mandat alors que de différentes personnalités de l’entourage de Martelly sont épinglées dans le rapport. À quoi servaient les conseils du sénateur au président Martelly à l’époque ? N’aurait-il pas pu conseiller au président de ne pas prendre certaines résolutions pour des projets bidon ? Combien de fois a-t-il élevé la voix dans la presse pour dénoncer certaines gabegies administratives pendant qu’il faisait partie du pouvoir ?

Un fait est certain, le sénateur a été dans les rues le 17 octobre dernier en train de manifester pour la reddition des comptes sur la gestion du fonds PetroCaribe. Pour rappel, le même sénateur avait rappelé à l’ancien député des Gonaïves de la 49e législature, Sadrac Dieudonné, qui une fois prenait la tête d’une manifestation, que sa place était au parlement non pas dans les rues. Les années changent, les discours aussi.

Kot kòb Petrokaribe a ?

Like Balistrad on Facebook

À propos Israël JEUNE

Etudiant finissant en Communication sociale et en Philosophie et Sciences politiques à l’Université d’Etat d’Haïti. En tant que rédacteur web, je développe une grande passion pour les Technologies de l’Informations et de la Communication (TIC). Je collabore à des médias étranger tels que : Tech en Afrique et Radio Télé Flash en qualité de correspondant en Haïti. La technologie, la culture générale et le sport sont mes principaux centres d’intérêt.
x

Check Also

La 2e édition de Génie de l’indépendance a bel et bien eu lieu

Du 21 décembre 2018 au 3 janvier 2019 a été tenue au centre culturel de l’Amaranthe ...