Accueil / Article / À la une dans Balistrad / Qui défend le peuple?

Qui défend le peuple?

Temps de lecture : 2 minutes

On entame ce mardi 24 septembre notre deuxième « lock ». Enfin, la deuxième de cette enième série que l’on connait depuis la fin de l’année dernière.

Entre-temps pourtant, rien n’a changé. Erreur ! Beaucoup de choses ont changé. On a désormais deux Premiers ministres. On les paie surtout ! L’un dont le mandat intérimaire n’est plus et l’autre dont les scandales ne cessent déferler la chronique. Pas de carburant et bien sûr, les problèmes habituels : rareté d’eau, d’électricité, chèrete de la vie, etc. Cette liste, on la connait tous très bien. On ne s’émeut presque plus.

À cette liste de « cadeaux empoisonnés » assez longue que nous offrent nos deux gouvernements depuis quelque temps s’ajoute maintenant la sensibilité de nos policiers envers leurs gâchettes. Sauf que celles-ci ne s’activent pas pour « protéger et servir » le peuple mais plutôt mettre fin à leur vie. Plusieurs cas de « meurtres » perpétrés par des agents de la Police Nationale sont répertoriés au cours de la semaine écoulée. Pour ceux qui estiment qu’ils ont violé leur devise qui est de « protéger et servir », il faut peut-être maintenant se poser la question : qui sont-ils censés protéger et servir?

Pour certains honorables, la réponse est claire : ils sont là pour « se défendre ». Que ce soit en recevant pots de vin et avantages en tout genre, en baratinant et gaspillant des séances mais aussi en se servant de leurs pistolets contre des « protestataires et journalistes ».

Oui, cet incident qui a fait deux victimes dont un représentant de la presse n’est qu’un cas de légitime défense selon monsieur qui s’érige à la fois en juge, tribunal et partie.

Cela faisait longtemps que le peuple avait compris que personne ne se souciait de ses intérêts même si ses chers dirigeants continuaient de les gaver de beaux discours. Aujourd’hui pourtant, l’un d’entre eux nous a fait clairement une belle déclaration : on se défend. Entre temps, le Ministère des affaires étrangères dont le gouvernement est sensé liquider les affaires courantes part nous représenter à la 74e Assemblée générale des Nations Unies ! Entre nous, on va à l’ONU chaque mercredi. C’est une affaire courante.

Et le peuple ? Débrouillez-vous comme vous savez l’habitude de si bien le faire. Naje pou n sòti !

VD

Like Balistrad on Facebook

À propos Vanessa Dalzon

Je suis Vanessa Dalzon, Rédactrice en chef à Balistrad, étudiante en Droit à l'Université Quisqueya. Passionnée de lecture, je trouve à travers l'écriture un moyen de partager ce que j'ai lu, vécu, entendu ou compris sur le monde et sur mon entourage.
x

Check Also

Les “awards” dans le milieu évangélique : entre opinions erronées, messes basses et bonnes intentions

Les efforts méritent d’être récompensés. Depuis quelques années, de grandes actions sont posées par le secteur ...