Accueil / Article / À la une dans Balistrad / SIV-AKSYON : Pour la revalorisation du civisme en Haïti

SIV-AKSYON : Pour la revalorisation du civisme en Haïti

Temps de lecture : 2 minutes

Ce mardi 1 mars, s’est tenu le lancement officiel du programme SIV-AKSYON portant sur la promotion du civisme à l’auditorium du Lycée Alexandre Pétion sis à la rue Borgella à Port-au-Prince. À travers ce programme, quatre écoles: le Lycée Alexandre Pétion, le Lycée Toussaint, l’Institution Nouvelle Source, le Collège Saint Pierre, qui d’ailleurs ont assisté au lancement, bénéficieront d’une formation en quatre modules.

Promouvoir le civisme en Haïti, tel est le principal but de SIV-AKSYON figurant parmi les quatre projets — Civisme, Gouvernance locale, Santé, Aménagement du territoire — retenus lors de la troisième édition de Elan Haïti organisée en mai 2018 à Jacmel.

Ils étaient près de vingt-cinq jeunes à travailler sur la problématique du civisme qui, depuis des lustres, est négligé en Haïti. Ainsi, pour remédier à certains problèmes occasionnés par le rejet de ce dernier, une formation de trois mois sera dispensée par une vingtaine de jeunes à travers les quatre écoles de la capitale sus-mentionnées.

Cette formation a pour principal but de permettre aux jeunes, particulièrement aux écoliers, de prendre conscience de la situation du pays, mais aussi de les doter de bagages pouvant les aider à s’impliquer dans la société haïtienne.

La formation se portera sur quatre thématiques: Civisme environnemental, Secourisme, Se former et se perfectionner, Patrimoine et éthique.

Après avoir fait l’étalage des principaux problèmes confrontés par le pays qui sont, entre autres, la dégradation de l’environnement et le manque de santé, la directrice de l’Institution Nouvelle Source, Janice Régis, dit espérer que SIV-AKSYON va pouvoir créer une nouvelle société avec la formation de ces jeunes. » SIV-AKSYON est un programme qui a un environnement à reconstruire « , a-t-elle déclaré.

Avec leur slogan :  » Pour un renouveau du civisme en Haïti « , les initiateurs du projet entendent lancer les formations très bientôt. A noter que le bilan de chacun des quatre groupes sera soumis au groupe Écho Haïti au mois de mai prochain.

Michelle Archille

Like Balistrad on Facebook

À propos Michelle Archille

Je suis Michelle Archille, je suis née à Port-au-Prince en 1997. Étudiante en Droit et Journaliste de formation, je me sers des mots pour dénoncer les maux du pays.
x

Check Also

Haïti : revendications populaires et religion

Ils sont plusieurs à travers l’histoire, des hommes d’église, des prêtres, des pasteurs à s’être convertis ...