Accueil / Blog / À la une dans Balistrad / UnfollowMoiseJovenel, un nouveau challenge visant le président Moïse

UnfollowMoiseJovenel, un nouveau challenge visant le président Moïse

Temps de lecture : 2 minutes

Lancé par des internautes dans le but de réclamer la démission du président haïtien Jovenel Moïse, le challenge #UnfollowMoiseJovenel, devenu viral en un temps record, a coûté au chef de l’État, plusieurs milliers de followers sur Twitter dans l’après midi du 11 juin 2019.

«On veut que le monde entier sache que nous ne reconnaissons plus @moisejovenel comme notre président! #UnfollowMoiseJovenel #PlusNotrePrésident 🇭🇹 🇭🇹 🇭🇹»

 exprime @LaFaarah tout en invitant les internautes à signaler le compte de l’homme-banane. Bon nombre d’internautes vont dans le même sens. C’est le cas d’Enold Siniac qui a emboîté le pas : « Nous nous démarquons de Monsieur @moisejovenel et désapprouvons publiquement ses dires et ses agissements. Nous ne le reconnaissons plus comme notre #Président. a-t-il dit.

Un bon nombre d’autres twits pleuvent dans le même sens charriant chacun des revendications différentes. L’hashtag #UnfollowMoiseJovenel a été utilisé plus de 500 fois en l’espace d’un cillement. Ce qui a fait perdre au président Jovenel Moïse plus de cinq mille followers.

Haïti connaît des manifestations depuis dimanche dans le but d’exiger le départ du président Jovenel Moïse, indexé dans le deuxième volet du rapport de la Cour des Comptes sur l’utilisation des fonds PetroCaribe. Une aide du Venezuela à Haïti pour le financement de projets sociaux… Depuis la sortie de la deuxième partie du rapport les citoyens multiplient les manifestations à travers le pays qui a connu deux journées de grève consécutives où les activités ont été complètement paralysées dans les plus grandes villes. Ce challenge sur les réseaux sociaux vient allonger la liste des mouvements entamés dans le cadre de revendications visant la démission du président. Ce dernier, qui, depuis quelque temps, n’a pipé mot.

Cet énième challenge viendra-t-il enfin à bout d’un pouvoir n’ayant que pour appui la communauté internationale ? Ce message suffira -t-il pour convaincre le Core Group étonnamment silencieux du désavoeu du peuple haïtien ? La rue et les reseaux sociaux parlent aujourd’hui le même langage: ils font l’oraison d’un président illégitime.

Like Balistrad on Facebook

À propos Joubert Joseph

Joubert Joseph, né à Port-Margot un 29 avril, passionné de poésie depuis son plus jeune âge, est poète et journaliste.
previous arrow
next arrow
Slider
x

Check Also

Par la fissure des mots d’Éveline Trouillot

Par Joubert Joseph Éveline Trouillot, est l’un des écrivains les plus prolifiques de sa génération. Elle ...

La banane empoisonnée

«Si w pa manje bannann w ap manje k*k*. Si w pa manje bannann w ap ...